Vous êtes ici : Accueil  Articles  Découvrir  Labels

La Charte européenne du tourisme durable : présentation et principes

Présentation de la charte

La Charte européenne du tourisme durable ou CETD s’applique uniquement aux espaces naturels protégés d'Europe. Elle a été initiée par la fédération EUROPARC en 1995 et publiée en 2000.

 

Cet outil de gestion permet de s'assurer que le développement du tourisme dans ces espaces est soutenable. Les signataires de la charte s’engagent à mettre en œuvre une stratégie touristique locale basée sur la concertation avec tous les acteurs.

 

A noter : au 1er décembre 2012, 107 espaces protégés situés dans treize pays d'Europe étaient signataires de la CETD, dont 24 espaces protégés français.

Principes de la charte

La Charte européenne du tourisme durable s’appuie sur les principes énoncés dans la Charte mondiale du tourisme durable.

 

Elle a pour but d’appliquer le concept de développement durable à l’activité touristique et de favoriser :

  • la préservation des ressources pour les générations futures
  • un développement économique viable
  • un épanouissement social équitable.

 

Cette charte compte trois volets et dix principes. Ses 3 volets sont :

  • le tourisme durable pour l’espace protégé
  • le tourisme durable pour les entreprises touristiques qui s’y trouvent
  • le tourisme durable pour les organisateurs de voyages vers et dans les espaces protégés.


Ses 10 principes sont :

  • Impliquer toutes les personnes participant à la gestion et au développement touristique dans et autour de l’espace protégé.
  • Élaborer et mettre en œuvre une politique de tourisme durable et un plan d’action pour l’espace protégé.
  • Protéger et mettre en valeur l’héritage naturel et culturel de l’espace protégé, pour et par le tourisme, et le protéger d’un développement touristique abusif.
  • Proposer aux visiteurs une expérience de grande qualité pour tous les aspects de leur visite.
  • Communiquer de manière effective auprès des visiteurs, des entreprises touristiques et des résidents, au sujet des qualités particulières de la zone.
  • Promouvoir les produits touristiques spécifiques permettant la découverte et la compréhension de ce paysage.
  • Approfondir la connaissance de l’espace protégé et les questions de viabilité parmi les parties concernées par le tourisme.
  • Veiller à ce que le tourisme soutienne, au lieu de diminuer, la qualité de vie des habitants locaux.
  • Accroître les bénéfices du tourisme pour l’économie locale.
  • Surveiller et influencer les flux de visiteurs afin de réduire les impacts négatifs

 

Démarche de certification

Pour devenir signataire de la Charte européenne du tourisme durable, un espace protégé doit remplir un certain nombre d’exigences :

  • accepter les 10 principes de la charte
  • créer un forum permanent impliquant tous les principaux acteurs concernés par le développement et la gestion touristiques dans et autour de l’espace protégé
  • réaliser une analyse diagnostique de l’espace protégé
  • élaborer une stratégie et un plan d’action sur 5 ans en matière de tourisme durable, en consultation avec les acteurs locaux
  • compléter les dossiers de candidature à envoyer à EUROPARC.

 

EUROPARC charge un contrôleur indépendant de vérifier la demande de candidature, de visiter l’espace et d’élaborer un rapport d’évaluation. C’est le Comité d’évaluation de la charte, nommé par la Fédération EUROPARC, qui prend la décision finale.

 

Les espaces protégés candidats doivent régler une cotisation couvrant les frais d’administration et de vérification. Ils doivent se soumettre à une ré-évaluation tous les 5 ans.

http://www.europarc-fr.org/index.php/fr/charte-europeenne-du-tourisme-durable

Auteur :   |   Date de création :   |    Dernière mise à jour : 18/10/2013