Vous êtes ici : Accueil  Articles  Découvrir  Labels

3 choses à savoir sur le Parc Naturel Régional de l'Aubrac

Copyright : PNR Aubrac

1- Il sera le 53e parc naturel régional de France

Région façonnée par des siècles de pastoralisme, le pays de l'Aubrac va devenir un parc naturel.

 

Cela fait plus de dix ans que l'idée de créer un PNR sur ce haut plateau volcanique et granitique a germé.

 

La création du parc est désormais officielle, l'annonce ayant été faite au salon de l'agriculture à Paris le jeudi 1er mars 2018. Un décret ministériel devrait suivre et être signé à la mi-avril.

 

Le Parc Naturel Régional de l'Aubrac sera plus précisément le 53e PNR en France.

 

Le village d'Aubrac dans l'Aveyron est le cœur historique du massif. Il a donc semblé tout naturel qu'il accueille le siège du futur parc.

 

 

Copyright : Lecybersurfeur

 

 

2- Il préservera l'environnement et l'économie locale

La création d'un Parc Naturel Régional a pour objectif de concilier la préservation des milieux naturels avec le développement économique et social d'un territoire rural.

 

Ce label a en effet pour vocation d'assurer la protection et la gestion du patrimoine naturel, culturel et paysager d'un territoire.

 

Haut plateau à cheval sur trois départements (l'Aveyron, le Cantal et la Lozère), le pays de l'Aubrac peut se prévaloir de posséder des richesses à la fois naturelles et culturelles.

 

La création d'un PNR se justifie par la qualité des paysages (de hauts plateaux parcourus de drailles), la présence d'une faune et une flore à préserver, mais aussi d'une architecture typique (les burons) et de savoir-faire artisanaux (élevage, industrie agro-alimentaire, coutellerie) ...

 

Il faut savoir que 7 sites Natura 2000 et 3 réserves biologiques figurent dans le périmètre du futur PNR.

 

Ce territoire abrite aussi une importante biodiversité : passereaux, rapaces, mammifères protégés ou plus courants, insectes, reptiles et batraciens...

 

Au total, 62 communes rurales feront partie du futur Parc Naturel Régional de l'Aubrac, y compris le bourg de Laguiole célèbre pour ses couteaux et pour son fromage (fourme de Laguiole et tome fraîche au lait cru de vache).

 

Copyright : Claudine Parpoué

 

 

3- La vache Aubrac en sera l'emblème

Le Parc Naturel Régional de l'Aubrac, dont la création devrait être prochainement entérinée par un décret ministériel, a déjà dévoilé son logo (l'image en haut de page).

 

On peut y voir une vache aubrac en premier plan et un buron flanqué d'un sorbier des oiseleurs en second plan.

 

Ces symboles rappellent la tradition pastorale du plateau de l'Aubrac puisque le buron est une petite cabane de berger qui servait aussi autrefois de fromagerie, tandis que la vache aubrac est LA race bovine locale par excellence.

 

Cette race bovine originaire du plateau de l'Aubrac, dans le sud du Massif central, est une vache de taille moyenne, à la robe fauve et aux cornes en lyre.



Si elle est aujourd'hui principalement destinée à produire de la viande, les burons nous rappellent que les éleveurs transformaient autrefois son lait en fourme durant l'estive. Cette pratique a presque complètement disparu aujourd'hui.

 

Copyright : Pline

 

 

https://www.projet-pnr-aubrac.fr/

Auteur :   |   Date de création :   |    Dernière mise à jour : 12/03/2018