Vous êtes ici : Accueil  Articles  Hébergements  Campings

Camping écologique : les campings français se mettent au vert

Copyright : Brahmsee

Des vacances au plus près de la nature

Si vous aimez le camping, vous savez bien que ce type d'hébergement permet de passer ses vacances au plus près de la nature et ce, que vous soyez adepte de la tente, de la caravane ou du mobile-home.

 
Aujourd'hui, avec plus de 9000 terrains aménagés et 2,8 millions de vacanciers accueillis chaque année, un camping en France est le premier mode d'hébergement de vacances en France, devant les hôtels et les villages de vacances.

 

Mais les campings, de plus en plus modernes et aménagés (avec des restaurants, des discothèques, et des piscines), ne sont pas toujours respectueux de leur environnement.

 
C'est pourquoi les touristes soucieux de réduire l'impact écologique de leurs vacances se tournent de plus en plus vers des campings écologiques, engagés dans une démarche éco-responsable et porteurs d'écolabels.

 

 

 Copyright : Campings Sites et Paysages

 

 

Des campings engagés pour la planète

Depuis les années 2000, de plus en plus d'exploitants de campings se sont engagés dans une démarche d'écotourisme.

 
Les campings écologiques peuvent être :

  • soit créés à partir de zéro de manière éco-responsable, en intégrant des critères environnementaux dès la conception du terrain et des bâtiments
  • soit rénovés à partir de campings existants, en mettant en oeuvre des actions pour réduire les déchets, économiser les ressources, former le personnel etc.

 
Mais, dans tous les cas, un camping écologique se reconnaît à la cohérence de sa démarche éco-responsable et à ses diverses actions telles que :

  • former et sensibiliser les employés
  • utiliser des matériaux naturels dans la rénovation du bâti
  • économiser l'énergie (améliorer l'isolation et réduire la consommation d'électricité)
  • privilégier les énergies propres et renouvelables comme le solaire, le bois et l'éolien (en installant des chauffe-eau solaires par exemple)
  • assurer la gestion des déchets (par le tri sélectif, le recyclage ou le compostage...)
  • économiser l'eau (en utilisant des réducteurs de débit, des toilettes sèches et des dispositifs de collecte de l'eau de pluie)
  • privilégier les produits éco-responsables (aliments bio et/ou locaux, produits ménagers verts...)
  • créer une aire de baignade naturelle où l'eau est filtrée par les plantes
  • sensibiliser les vacanciers à la faune et la flore locales
  • interdire les voitures sur le domaine et proposer des vélos pour se déplacer
  • proposer des activités nature de type randonnées, VTT et activités pédagogiques pour les enfants

 
Cerise sur le gâteau pour les clients, ces campings éco-responsables associent généralement leur démarche écologique à un cadre naturel d'exception et à des hébergements insolites comme des yourtes, des pods ou des cabanes dans les arbres ou sur l'eau...

 

 

 Copyright : Campings Sites et Paysages

 

 

Des labels pour bien choisir

Si vous recherchez un camping écologique pour vos prochaines vacances, notez que certains labels peuvent vous aider à faire le bon choix.

 
Le label La Clef Verte existe depuis 1996 et permet d'identifier les campings (et les autres formes d'hébergements touristiques) engagés dans une démarche éco-responsable sérieuse.

 
Ce label environnemental, qui fait partie de l'association internationale Green Key, a été décerné à plus de 600 établissements de tourisme en France, dont 230 campings (en 2019).

 
L'Ecolabel européen est une autre certification fiable, qui garantit la mise en place par l'exploitant d'une véritable politique environnementale.

 

Selon les chiffres de l'ADEME (l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie), en mars 2018, la France comptait 322 établissements titulaires de l'Écolabel européen (hôtels, villages vacances, centres de vacances, campings, auberges de jeunesse, chambres d'hôtes, gîtes...).

 

 

Copyright : Office de Tourisme de Rochefort Océan

 

Notez enfin que certains campings en France sont même labellisés refuge LPO (Ligue Protectrice des Oiseaux) car ils participent à la protection des oiseaux et, plus largement, de la faune et de la flore locales.

 

Auteur :   |   Date de création :   |    Dernière mise à jour : 09/05/2019