Vous êtes ici : Accueil  Articles  Découvrir  Ecogestes

10 écogestes en hiver

Copyright : Thinker Swe

1- Réduire le chauffage

En hiver, le chauffage représente 50% de notre consommation d'énergie. Pour faire baisser la facture et l'impact sur l'environnement, évitez de pousser le thermostat à fond !
Rappelez-vous que les températures idéales pour avoir chaud chez soi sont de 21°C la journée et de 17°C la nuit.
Pensez aussi à régler le thermostat à 15°C quand vous vous absentez.
Enfin, si vous vous avez l'habitude de dormir la fenêtre ouverte, fermez la porte de votre chambre pour ne pas refroidir le reste de votre maison.

 

 

 

2- Profiter de la lumière naturelle

En hiver, l'éclairage représente 5 à 10% de la consommation d'énergie de votre logement.
Pour profiter au mieux de la lumière naturelle, ouvrez les stores ou les volets pendant la journée et refermez-les dès le soir venu (car ils vous protégent aussi du froid).

3- Traquer le gaspillage d'énergie

La cuisine est l'une des pièces de la maison où vous pouvez accomplir de nombreux écogestes en hiver.
Pour réduire votre consommation d'énergie :

  • vérifiez les joints d'étanchéité du réfrigérateur, du congélateur et du four
  • nettoyez le serpentin à l'arrière ou en dessous du réfrigérateur deux fois par an
  • réglez la température du réfrigérateur entre 2°C et 5°C et celle du congélateur à -18°C
  • utilisez votre lave-vaisselle uniquement quand il est plein et privilégiez le cycle court
  • faites vos lessives à basse température et le rinçage à l'eau froide

4- Réduire les déchets ménagers

Saviez-vous qu'un tiers de nos déchets ménagers sont constitués d'emballages ? Pour réduire vos déchets, achetez des produits réutilisables ou recyclables, et surtout sans emballages superflus.
Pensez bien sûr à trier vos déchets (emballages, papier et verre) conformément aux consignes fournies en mairie. Pour les autres déchets, amenez-les à la déchetterie la plus proche.

5- Privilégier les produits de saison

Manger des produits bio et locaux permet d'éviter l'utilisation, lors de leur culture, de pesticides et d'engrais de synthèse qui sont des polluants pour les sols et l'eau.
En hiver, il est aussi particulièrement importnt de consommer des produits de saison car des tomates ou des cerises en hiver sont synonymes de gaz à effet de serre (pour chauffer les serres où les fruits et légumes hors saison sont cultivés).

6- Opter pour la mobilité douce

Vous avez la chance de partir au ski ? Tant mieux ! Mais n'y allez pas n'importe comment... Le trajet aller-retour des vacanciers vers les stations représente 60% des émissions de gaz à effet de serre de ces stations, le deuxième poste étant le chauffage des bâtiments.
Pour limiter la pollution en montagne, privilégiez le covoiturage et la mobilité douce. Renseignez-vous sur les possibilités de transports multimodaux, par exemple l'association train + car + navette.

7- Modérer le chauffage

Chaque hiver, près de 7 millions de Français et 2 millions d'étrangers se rendent dans les stations françaises. Ces "migrations saisonnières" peuvent multiplier par 15 le nombre d'habitants des vallées alpines !
L'impact sur l'environnement augmente alors de façon exponentielle, d'où l'importance d'adopter des écogestes quotidiens, même en vacances !
En montagne, 20% des émissions de gaz à effet de serre sont liées au chauffage. Retenez que 19°C suffisent en journée et 17°C pour une bonne nuit de sommeil.

8- Economiser l'eau

L'eau aussi est une ressource précieuse en montagne car les vallées dépendent de ces ressources.
Alors, même en vacances, on modère sa consommation et on fait la chasse aux fuites.

9- Respecter la nature

Quand on fait du ski (en particulier du hors-piste), on doit faire attention à sa propre sécurité mais aussi à la nature.
En hors-piste, respectez la faune et la flore car votre passage risque de casser de jeunes pousses d'arbre et de déranger des animaux sauvages comme les chamois.
Et bien sûr, sur les pistes ou en-dehors, veillez à ne jeter aucun déchet au sol, pas même les mégots de vos cigarettes !

10- Bien choisir ses activités

Notez enfin que toutes les activités en montagne ne se valent pas et n'ont pas le même impact sur l'environnement.
L'un des écogestes à adopter en hiver consiste donc à privilégier les activités les moins polluantes.
Une promenade en raquettes ou en ski de fond a évidemment une empreinte écologique moins importante qu'une sortie en motoneige...

 

Copyright : B. Brassoud

 

Auteur :   |   Date de création :   |    Dernière mise à jour : 14/03/2017