Vous êtes ici : Accueil  Articles  Découvrir  Tourisme durable

Tourisme vert : 3 bonnes raisons de randonner avec un âne

Copyright : ChristineFabian

Pour partir en famille

La randonnée avec un âne est une expérience à la portée de tous : petits et grands, randonneurs aguerris ou moins expérimentés...

 
La première bonne raison de randonner avec un âne est donc la possibilité de partir en famille, y compris si l'on a de jeunes enfants.

 
En effet, l'âne est un animal robuste qui va vous aider à porter une partie de votre matériel. Son chargement ne doit pas dépasser 30 à 40 kg maximum, mais cela représente les affaires de 2 à 4 personnes !

 

De plus, ce sympathique compagnon de marche rendra la randonnée plus agréable pour vos enfants et pourra même accueillir les petits sur son dos quand ils seront fatigués.

 
Saviez-vous que certains âniers équipés d'une escargoline (petite charrette tractable à trois roues) organisent même des balades avec des ânes pour les personnes handicapées ? Une nouvelle preuve que cet animal n'a pas son pareil pour rendre la randonnée accessible à tous !

 

 

Pour apprendre à ralentir

Une autre bonne raison de randonner avec un âne est de découvrir une forme originale de slow tourisme en famille ou entre amis.

 
Il existe différentes formules. Mais, que vous partiez à la journée, le temps d'un week-end ou durant toute une semaine, seuls ou accompagnés d'un guide, vous goûterez au plaisir d'avancer au rythme de l'animal.


De nature paisible et tranquille, ce compagnon de route a tout de même son petit caractère et c'est souvent lui qui mène la troupe !

 
Pour profiter de votre périple, vous devrez donc accepter de lui emboîter le pas, en laissant de côté toute forme de précipitation et de stress.

 
Les amoureux de la nature seront d'emblée ravis de se balader à son rythme et de profiter du paysage. Quant aux autres, nul doute qu'ils seront vite conquis par cette expérience qui sort de l'ordinaire.

 

 

Pour explorer diverses régions

La randonnée avec un âne est un incontournable dans les Cévennes, mais pas seulement !

 
Depuis que l'écrivain écossais Robert Louis Stevenson a traversé à pied le Velay, le Gévaudan, le mont Lozère et les Cévennes en compagnie de son ânesse Modestine et a fait de ce périple l'un de ses plus beaux récits de voyage, bien d'autres randonneurs ont suivi ses traces...


Mais le chemin de Stevenson (aujourd'hui répertorié parmi les sentiers de Grande Randonnée comme étant le GR70) n'est pas le seul qui puisse se parcourir en compagnie des ânes.

 
Cette forme de tourisme vert et "slow" existe aussi en Bourgogne, en Bretagne, en Auvergne ou dans le Vercors !

 
Même aux portes de Paris (dans le Vexin) ou dans les massifs des Alpes et des Pyrénées, les ânes sont partout à leur aise.

 
La troisième bonne raison de randonner avec un âne est donc de partir à la découverte de nos régions et de leurs divers paysages.

 
Cette forme de rando originale est un excellent prétexte pour arpenter l'un de nos nombreux Parcs nationaux : les ânes vous accompagnent en particulier dans le Parc national des Pyrénées ariégeoises et le Parc national des Cévennes ...

 
Pour choisir votre prochaine balade, renseignez-vous auprès de la Fédération nationale ânes et randonnées (FNAR).

 
Elle rassemble plus d'une soixantaine de professionnels de la randonnée avec un âne et répertorie la plupart des randonnées proposées en France sur son site Internet (lien ci-dessous).

 
Notez enfin que tous les âniers de la FNAR s'engagent à respecter la charte-qualité "Ânes et randonnées" qui veille au bien-être des ânes et à la faisabilité des circuits proposés.

 

Copyright : Escoussens-Le-Mouscaillou

 

 

http://www.ane-et-rando.com/

Auteur :   |   Date de création :   |    Dernière mise à jour : 08/10/2018