Vous êtes ici : Accueil  Articles  Découvrir  Tourisme durable

Qu'est-ce que le Slow Tourisme ?

Copyright : Patagonia on Flickr

Le principe du tourisme lent

Le Slow Tourisme, aussi appelé Slow Travel ou tourisme lent, s'inscrit dans la tendance Slow initiée en Italie en 1989 par le mouvement Slow Food.

 


De même que le Slow Food nous invite à prendre le temps de savourer des produits locaux et de qualité en réaction aux fast-foods et à la malbouffe, le Slow Travel propose une alternative au tourisme de masse qui nous pousse à voyager toujours plus vite.

 


Ce tourisme alternatif, apparu vers 1999, défend une locomotion lente et peu polluante et un séjour où l'on prend son temps. La lenteur y est considérée comme la condition indispensable pour s'imprégner d'autres lieux et d'autres coutumes.

Les avantages du tourisme lent

Opter pour le Slow Tourisme consiste donc à prendre le temps de la découverte, pour mieux apprécier les paysages et aller à la rencontre des populations locales.

 


Cette forme de tourisme alternatif rencontre un succès grandissant car elle permet :

  • de rompre avec le rythme effréné de la vie quotidienne et de faire une vraie pause pendant ses vacances
  • de voyager hors des sentiers battus et des circuits touristiques trop fréquentés
  • de réduire son empreinte carbone en privilégiant des moyens de transport doux (vélo, cheval, roulotte, train, bateau...)
  • de retrouver le plaisir du voyage sans précipitation ni programme à respecter
  • de découvrir une destination en profondeur, au plus près de la population locale
  • de partir moins souvent mais plus longtemps.

Des formules diverses

Le Slow Tourisme, qui consiste essentiellement à prendre son temps en vacances et à privilégier la qualité plutôt que la quantité, peut prendre des formes très diverses.

 


En effet, il n'existe pas à ce jour de véritable label dédié au "slow tourisme". Ce terme peut donc recouvrir des réalités très différentes d'un tour opérateur à l'autre.

 


Certains voyageurs pratiquent le tourisme lent à l'autre bout du monde, en séjournant chez l'habitant. D'autres préfèrent prendre le temps d'explorer leur ville ou leur région dans un esprit plus proche du staycation (ou vacances chez soi).

 


Dans tous les cas, le slow travel est avant tout un état d'esprit, voire une philosophie : celle qui nous incite à profiter du moment présent...

 

Auteur :   |   Date de création :   |    Dernière mise à jour : 23/02/2015