Vous êtes ici : Accueil  Articles  Découvrir  Tourisme durable

Les îles Shetland : une destination nature en Écosse

Copyright : Ronnie Robertson

Une destination du bout du monde

L'archipel des Shetland se compose d'une centaine d'îles dont quinze seulement sont habitées. La plus grande île de l'archipel est Mainland.

 

Situées à l'ouest de la Norvège, entre l'océan Atlantique à l'ouest et la mer du Nord à l'est, ces îles sont terriblement isolées et ont des allures de bout du monde.

 

Leurs paysages escarpés sont sans équivalent et offrent aux visiteurs des kilomètres de littoral à couper le souffle, entre falaises sculptées par les éléments et plages immaculées aux eaux cristallines.

 

Copyright : Ronnie Robertson

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Ces îles, émaillées de loch marins scintillants, rehaussées de landes et tailladées de falaises spectaculaires abritent en effet des plages de rêve dont on ne soupçonnerait pas l'existence...

 

On trouve ainsi au milieu de cette nature sauvage et extrême la plage paradisiaque de l'île Saint-Ninian, un grand tombolo (un cordon de sable naturel) reliant cette île à Bigton, au sud de Mainland.

 

Copyright : Chris Combe

 

Un air de Scandinavie

Les îles Shetland se caractérisent aussi par un patrimoine culturel unique où se mêlent les influences écossaise et scandinave.

 

Jusqu'au XVe siècle, ces îles appartenaient aux Vikings. Il aura fallu les mettre dans la dot d'une princesse danoise pour qu'elles deviennent écossaises en 1469.

 

Plusieurs sites archéologiques très bien conservés témoignent du passé viking de l'archipel, de même que le spectaculaire festival "Up Helly Aa".

 

De nombreuses ruines et mégalithes émaillent ces îles verdoyantes :

  • le site archéologique de Jarlshof situé à Sumburgh Head, à l'extrémité sud de l'archipel
  • des maisons néolithiques
  • un broch (tour ronde fortifiée vieille de deux mille ans) sur l'île de Mousa
  • les impressionnants mégalithes de Hjaltadans sur l'île de Fetlar
  • des châteaux en ruine comme celui de Scalloway

 

Les premiers signes d'occupation de ces îles remontent jusqu'au Néolithique.

 

Copyright : Steve Lucas

 

Autre curiosité de l'archipel, ses ports de pêche valent le coup d'oeil au petit matin, quand les bateaux rentrent à quai.

 

Le port de Lerwick, sur l'île de Mainland, est l'un des plus animés et des plus pittoresques, avec ses maisons de granit alignées au fond d'un fjord.

 

Baltasound, le plus grand port de l'archipel, s'anime d'un ballet de navires escortés par les oiseaux. 

 

Dans d'autres ports plus modestes, les bateaux de pêche aux couleurs vives composent une jolie carte postale.

 

Copyright : Stuart Wilding

 

Une nature époustouflante

Mais les îles Shetland impressionnent surtout par leurs paysages à couper le souffle.

 

Pour avoir une vue imprenable sur la terre et la mer, véritable camaïeu de verts et de bleus, n'hésitez pas à visiter quelques-uns des nombreux phares de l'archipel.

 

Le phare de Muckle Flugga sur l'île d'Unst est considéré comme le plus septentrional d'Écosse. Il se dresse au-dessus des flots de la mer du Nord depuis le XIXe siècle.

 

Copyright : John Dally

 

Un autre site qui vaut le détour est le phare de Sumbugh Head. Situé sur Mainland, ce phare construit en 1821 domine des falaises majestueuses et offre une vue imprenable.

 

Dans les Shetland, il est même possible de dormir dans un phare ! Trois phares proposent cette prestation :

  • le Bressay Lighthouse, à l'entrée du port de Lerwick
  • le Sumburgh Lighthouse à la pointe sud de l'archipel
  • l'Eshaness Lighthouse perché au-dessus de falaises vertigineuses.

 

Les paysages sauvages de l'archipel sont aussi un refuge pour des milliers d'oiseaux. L'îlot de Noss en abrite à lui seul plus de 100.000, parmi lesquels des fous de Bassan et des macareux moines.

 

Les falaises comme celles de Eshaness ou de Unst regorgent de macareux moines, de fulmars et de guillemots.

 

Sur l'île d'Unst, ne manquez pas de visiter la réserve naturelle nationale Hermaness qui compte des milliers d'oiseaux de mer.

 

Sur l'île de Fair, les passionnés d'ornithologie pourront aussi visiter l'observatoire ornithologique et assister à ses activités.

 

Glacées ou lumineuses selon les saisons, les Shetland se visitent de préférence de juin à septembre, lorsque les journées sont longues et la température clémente (environ 15°C).

 

https://www.visitscotland.com/fr-fr/destinations-maps/shetland/

Auteur :   |   Date de création :   |    Dernière mise à jour : 16/04/2018