Vous êtes ici : Accueil  Articles  Découvrir  Tourisme durable

Le Parc national Suisse : le plus ancien parc des Alpes

Copyright : Earth explorer

Un parc centenaire

Le Parc national Suisse (PNS) a fêté ses cent ans d'existence en 2014. Sa création par des pionniers de la protection de la nature remonte en effet à 1914, ce qui en fait le plus ancien parc national des Alpes et même d'Europe centrale.

 


Cet espace protégé d'une superficie de 170 km2 constitue la plus grande réserve naturelle de Suisse et le seul parc national du pays.

 


Selon les critères de l'Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN), il s'agit d'une réserve de catégorie 1 c'est-à-dire d'une "Réserve naturelle intégrale" bénéficiant du niveau de protection le plus élevé.

 

Des paysages alpins intacts

Le Parc national Suisse se situe à l'est de la Suisse, dans le canton des Grisons et la région de l'Engadine. Il jouxte le Parc national du Stelvio en Italie.

 


Ce territoire compris entre 1400 et 3200 m d'altitude se caractérise par des paysages restés intacts et une flore et une faune alpines d'une richesse remarquable.

 


Les randonneurs y cheminent au milieu de forêts de résineux et d'une flore alpine aux couleurs éclatantes. Ils peuvent aussi y croiser des espèces telles que les chamois, les bouquetins, les cerfs et les marmottes. L'emblème officiel du parc est un oiseau protégé : le Cassenoix moucheté.

 

Un territoire fortement réglementé

Classé réserve de biosphère de l'UNESCO depuis 1979, le Parc national Suisse est "une réserve naturelle dans laquelle la nature est entièrement soustraite à toute action ou influence humaine, et dans laquelle l'ensemble des animaux et des plantes est laissé entièrement à son développement naturel." (extrait du règlement du parc).

 


Dans cette zone, il est interdit de chasser, de pêcher, de couper les arbres et de faucher les herbages, mais aussi de quitter les sentiers marqués, de camper ou d'allumer du feu.

 


La pratique du vélo, du ski et de l'équitation n'est pas autorisée. Ce parc, dont l'entrée est gratuite, ne peut se visiter qu'à pied. 80 km de chemins pédestres de difficulté variable offrent de nombreuses possibilités de randonnées. Les chiens y sont interdits.

 


Ce parc national, qui accueille environ 150.000 visiteurs chaque année, est fermé en hiver. Il comprend des aires de pique-nique et des hébergements.

 


Vous trouverez plus de renseignements sur le site officiel ci-dessous. Vous pouvez aussi vous renseigner auprès des offices de tourisme d'Engadine, Zernez, S-chanf, Scuol, Val Müstair et Lavin ainsi qu'à la Maison du Parc située à Zernez.

 

http://www.nationalpark.ch/go/fr/

Auteur :   |   Date de création :   |    Dernière mise à jour : 18/11/2014