Vous êtes ici : Accueil  Articles  Découvrir  Tourisme durable

Le Parc national des Ecrins : de remarquables paysages de montagne

Copyright : Guillaume Piolle

Présentation du parc

Le Parc national des Ecrins s'étend sur deux départements, les Hautes-Alpes et l'Isère et deux régions, les régions PACA et Rhône-Alpes. Ce parc national, créé en 1973, est compris dans un triangle formé par les communes de Briançon au nord-est, Gap au sud et Le Bourg d'Oisans au nord-ouest.

 

Il compte sept vallées et est délimité approximativement par les vallées de la Romanche au nord, de la Guisane et de la Durance à l'est et au sud, et la vallée du Drac à l'ouest.

 

Ce territoire préservé se compose de deux zones :

  • "le coeur" du parc (91.800 ha) où s'applique une réglementation stricte : les chiens et la circulation motorisée y sont interdits
  • "le périmètre optimal" réunissant une soixantaine de communes situées autour du cœur (179.581 ha).

 

Un patrimoine naturel remarquable

Après la création éphémère d'un "parc national de la Bérarde" en 1913, il a fallu attendre 1973 pour que le Parc national des Ecrins voie le jour, sous l'impulsion des alpinistes, des associations naturalistes et du Club Alpin Français.

 


Le classement de ce massif en parc national s'explique par sa géologie, sa faune, sa flore, ses milieux spécifiques, mais aussi par l'occupation humaine de ce territoire et les pratiques et savoir-faire qui ont façonné ses paysages.

 


Ce parc abrite une faune d'exception avec des espèces comme l'aigle royal, le chamois, le bouquetin, le lagopède alpin, le hibou grand-duc et le tétras-lyre. On y dénombre aussi 1.800 espèces végétales, dont 216 sont rares et menacées et 389 sont endémiques des Alpes, comme le chardon bleu des Alpes, l'edelweiss et le génépi.

 

Le paradis des randonneurs

A la frontière entre Alpes du Nord et Alpes du Sud, le massif des Ecrins est un vaste territoire de haute montagne, riche de 150 sommets de plus de 3000 m et de quelque 10.000 hectares de glaciers.

 


La randonnée est le meilleur moyen de découvrir les paysages et les richesses naturelles et historiques du Parc national des Ecrins. Eté comme hiver, il est possible de parcourir les 740 km de sentiers entretenus et balisés par le parc.

 


Avec son GR 54 (tour de l'Oisans) et ses nombreux sommets et lacs de montagne, ce parc est un véritable paradis pour les randonneurs. Il a d'ailleurs été sacré Parc européen de la haute montagne par le Conseil de l'Europe.

 


Parmi les sites les plus prisés des photographes et des randonneurs, on peut notamment citer :

  • le sommet de la Meije se dressant à 3983 m d'altitude
  • le mont Pelvoux (3946 m d'altitude)
  • la Barre des Ecrins, le point culminant du Parc à 4102 m d'altitude
  • le lac du Lauvitel situé au pied de l'Aiguille de Vénosc.

 

http://www.ecrins-parcnational.fr/

Auteur :   |   Date de création :   |    Dernière mise à jour : 03/06/2015