Vous êtes ici : Accueil  Articles  Découvrir  Tourisme durable

États-Unis : 5 merveilles naturelles à découvrir absolument

Copyright : Ymaup

1- Le Grand Canyon

Le Grand Canyon, qui est peut-être le paysage le plus emblématique des États-Unis, figure à juste titre parmi les 7 Merveilles du Monde. Il est inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1979.

 
Ce chef-d'oeuvre géologique se trouve dans le parc national du Grand Canyon en Arizona.

 
Il a été sculpté par le fleuve Colorado pendant des millions d'années et s'étend sur plus de 400 km.

 
Avec ses 1500 m de profondeur, cette gigantesque gorge constitue le canyon le plus spectaculaire du monde.

 
Son âge est tout aussi impressionnant que ses mensurations puisque certaines couches de roches datent de 2 milliards d'années !

 
Ce site, devenu un parc national en 1919, attire chaque année quelques 5 millions de visiteurs.

 
Il est bien ancré dans l'imaginaire des voyageurs car il a servi de décor à de nombreux films et publicités.

 

 

Copyright : Caaz

 

 

 

2- Les chutes du Niagara

Les chutes du Niagara, situées à la frontière entre les États-Unis et le Canada, sont une autre merveille naturelle à ne pas manquer.

 
Ces chutes, que les Iroquois surnommaient "le grand tonnerre des eaux", sont célèbres non pas pour leur hauteur (52 m) mais pour leur ampleur et leur débit : 28.000 m3 d'eau par seconde !

 
Cet ensemble de trois chutes d'eau (Horseshoe, Bridal Veil et American Falls) constitue les plus importantes chutes d'Amérique du Nord.

 
12 millions de visiteurs viennent chaque année dans la ville de Niagara Falls pour profiter de ce spectacle grandiose, depuis des promontoires, des bateaux ou même depuis un téléphérique.

 

 

 Copyright : Daniel Mayer

 

 

3- Les séquoias géants

Si vous voulez admirer des arbres parmi les plus spectaculaires du monde, c'est au nord de la Californie que vous devez aller.

 
Le parc national de Sequoia (Sequoia National Park), créé en 1870, abrite des "redwood trees" aux dimensions impressionnantes.

 
Ces séquoias géants poussent sur les pentes occidentales de la Sierra Nevada, dans une zone reconnue réserve de biosphère par l'UNESCO depuis 1976.

 
Vous pourrez y voir des spécimens remarquables tels que :

  • le General Sherman, un séquoia mesurant 83 mètres de hauteur pour un volume de 1487 mètres cubes
  • le General Grant un arbre de 82 mètres de haut pour 12 mètres de diamètre
  • le Tunnel Log un séquoia tombé sur la route et creusé en forme de tunnel afin que les voitures puissent passer

 

 

Copyright : Taykian

 

 

 

4- Les Carlsbad Caverns

Une autre des 5 merveilles naturelles des États-Unis se trouve dans les montagnes Guadalupe au sud-est du Nouveau-Mexique.

 
Les Carlsbad Caverns, parfois surnommées "le Grand Canyon souterrain", sont des grottes inscrites depuis 1995 au patrimoine mondial de l'Unesco.

 

Le parc national qui les protège s'étend sur 189 km2 et ne compte pas moins de 83 grottes différentes.

 
Mais les plus célèbres sont bien sûr les Grottes de Carlsbad. Avec leurs 486,80 m de profondeur, ce sont les grottes les plus profondes du pays.


Elles ont aussi pour particularité d'abriter plusieurs chambres souterraines remplies de stalactites, des fossiles marins enchâssés dans le calcaire, des scènes de vie quotidienne des Indiens gravées sur les murs et... des milliers de chauve-souris !

 

Copyright : David McConeghy

 

 

 

5- Le parc national des Arches

Le parc national des Arches (Arches National Park), dans l'Utah, est connu pour ses formations rocheuses en grès rouge.

 
Ces arches s'élancent vers le ciel en adoptant des formes spectaculaires.

 
Vous pourrez y voir des formations rocheuses insolites telles que :

  • Landscape Arch, la plus grande arche naturelle du monde avec ses 89 mètres de long et ses 32 mètres de hauteur
  • Delicate Arch, l'arche la plus photographiée parmi les 2000 arches du parc
  • Balanced Rock, un étonnant rocher champignon posé en équilibre sur son socle
  • Petrified Dunes, des dunes pétrifiées et fossilisées
  • Double "O" Arch et ses deux arches superposées
  • Fiery Furnace, un labyrinthe de colonnes et de lames de roches, séparées par d'étroits passages
  • Devil's Garden (le jardin du diable) qui constitue la plus grande concentration d'arches du parc.

 
Voici une photo de Landscape Arch : à l'endroit le plus mince, sa largeur est de 3,35 mètres et son épaisseur de seulement 1,80 mètre !

 

Copyright : Thomas Wolf

 

Les démarches à accomplir

Si vous voulez admirer ces 5 merveilles naturelles des États-Unis de vos propres yeux, vous devez accomplir certaines formalités en ligne.

 
Les voyageurs français titulaires d'un passeport électronique ou biométrique n'ont pas besoin d'un visa pour un séjour touristique de 90 jours maximum. Ils peuvent en effet bénéficier du programme d'exemption de visa ou VWP.

 
Ils doivent en revanche demander sur Internet, avant leur départ, une autorisation électronique de voyage appelée ESTA (Electronic System for Travel Authorization).

 
Il suffit de répondre aux questions posées sur le site Internet esta officiel et de payer en ligne pour obtenir cette autorisation indispensable avant tout voyage aérien vers les États-Unis.

 
Une fois accordée, cette autorisation est valable pendant 2 ans à compter de la date de délivrance, sauf en cas de changement de situation ou si la date de validité de votre passeport est inférieure à ce délai de 2 ans.

 

 

Auteur :   |   Date de création :   |    Dernière mise à jour : 26/04/2019