Vous êtes ici : Accueil  Articles  Découvrir  Ecogestes

Le bio gagne du terrain en France

Copyright : hfossmark

La conversion en bio s'amplifie

Selon les dernières statistiques de l'Agence Bio (lien ci-dessous), la conversion des producteurs à l'agriculture biologique progresse en ce début d'année 2015 avec 16% d'engagements supplémentaires par rapport aux cinq premiers mois de 2014.

 


Concrètement, depuis le 1er janvier 2015, 12 agriculteurs par jour s'engagent dans une démarche de conversion ou d'installation en bio.

 


Ces chiffres ne font que confirmer la tendance de ces dernières années puisque, en 2014, les surfaces en première année de conversion avaient déjà augmenté de 36% par rapport à l'année 2013.

 

L'agriculture bio gagne du terrain

En France, la barre des 1,1 million d'hectares de terres cultivées en bio a été franchie en 2014. Fin 2014, 1.118.190 ha étaient engagés dans cette démarche, soit une augmentation de 5,4% par rapport à 2013.

 


La France peut ainsi se prévaloir de 4,14% de Surface Agricole Utile (SAU) cultivée selon les principes de l'agriculture biologique.

 


Le nombre de fermes bio a également augmenté de 4%, pour atteindre près de 26.500 exploitations à ce jour. Les fermes travaillant en bio représentent 5,6% des fermes françaises.

 


La progression de l'agriculture bio est particulièrement visible dans 5 régions, qui représentent près de la moitié des surfaces agricoles françaises engagées en bio :

  • Midi-Pyrénées (145.409 ha)
  • Pays de la Loire (115.570 ha)
  • Languedoc-Roussillon (100.789 ha)
  • Rhône-Alpes (96.331 ha)
  • Provence-Alpes-Côte d’Azur (93.184 ha).

 

Des produits bio et locaux

Grâce à cet essor de l'agriculture biologique sur notre territoire, 76% des produits bio consommés en France proviennent de France.

 


Dans ce secteur, près de la moitié des importations concerne des produits exotiques et des spécialités gastronomiques que l'on ne produit pas en France.

 


En France, les produits les plus cultivés en bio sont :

  • les fruits (15% des surfaces)
  • les plantes à parfum, aromatiques et médicinales (13,4%)
  • la vigne (8,5%).


Ce secteur est toutefois en pleine évolution et l'on constate que les surfaces en conversion ou certifiées sont de plus en plus utilisées pour les grandes cultures (+10%), les oléagineux (11%) et protéagineux (+43%), les fruits et les légumes (+9% chacun).

 

Les consommateurs sont au rendez-vous

En 2014, le commerce des produits alimentaires bio représentait un marché de 5 milliards d'euros, en hausse de 10% sur un an.

 


De 2007 à 2012, ce marché a doublé et il a encore progressé de près de 20% entre 2012 et 2014.

 


Les produits bio plébiscités par les ménages Français sont les fruits et légumes en tête, suivis des produits laitiers, des produits d'épicerie et des oeufs.

 


Parallèlement, en 2014, les achats de produits bio en restauration collective ont augmenté de 11% par rapport à 2013, pour atteindre 191 millions d'euros HT.

 


La tendance ne devrait pas s'inverser de si tôt car l'agriculture biologique bénéficie d'une image positive auprès des Français. A leurs yeux, les produits biologiques sont :

  • bons pour l'environnement (87%)
  • bons pour la santé (87%)
  • goûteux (84%)
  • des produits que l'on a plaisir à consommer (77%)
  • porteurs d'avenir (77%). 

 


Autre point très positif : consommer bio fait évoluer les habitudes d'achat et de consommation alimentaire pour 39% des sondés. 67% déclarent consommer davantage de produits de saison et 62% accorder plus de place aux produits frais. Plus de la moitié des consommateurs (57%) ont réduit les pertes et diminué le gaspillage alimentaire ...

 

http://www.agencebio.org/

Auteur :   |   Date de création :   |    Dernière mise à jour : 09/07/2015